Quels sont les différents comptes professionnels d’entreprise qui existe ?

Pour ceux qui viennent de créer ou qui sont en train de créer leur entreprise, ils doivent savoir qu’ils ont l’obligation d’ouvrir un compte professionnel. Cependant, il existe plusieurs de ces comptes professionnels que vous pourriez créer. Quels sont alors les différents comptes d’entreprise qui existe ? La lecture complète de cet article vous en dira plus sur les différents comptes professionnels d’entreprise qui existe ? 

Le compte courant et le compte marchand

Le compte courant d’entreprise est l’un des comptes professionnels d’entreprise que vous pouvez ouvrir à la création de votre entreprise. Pour plus de détails sur les comptes professionnels d’entreprise existant, rendez-vous sur ce site. En effet, le compte courant d’entreprise est l’épine dorsale d’une entreprise. De ce compte, la paie est déduite, les factures sont payées et les ventes sont déposées. Il s’agit là de la première l=relation qu’une banque aura avec une entreprise. 

Par la suite, vous avez les comptes marchands qui convient le plus aux entreprises qui acceptent les cartes de crédit. En plus de cela, les comptes marchands acceptent les paiements en ligne qu’il soit par carte de crédit ou par autre moyen de paiement comme PayPal. Grâce à un compte marchand, l’entreprise peut accepter tous les moyens de paiement. 

Les comptes à payer et les comptes débiteurs

En dehors des comptes précédemment cités, vous avez également les comptes à payer qui ne sont qu’une liste de créditeur que l’entreprise doit à ses créanciers. Ce compte est bien différent des comptes de dépenses d’entreprise typique, car il s’agit ici d’un compte à long terme ou renouvelable. Les paiements sur ces comptes sont généralement déboursés du compte courant de l’entreprise.

A lire :   Smart TV: quels sont ses avantages ?

Pour terminer, retrouvez les comptes débiteurs qui sont eux à l’opposé des comptes créditeurs. Ces comptes représentent l’argent dû à l’entreprise par d’autres entreprises. Si l’entreprise accorde par exemple des crédits à ses clients, les montants dus à l’entreprise sont une créance.