Ce qu’il faut savoir avant de souscrire à une assurance mobile

Selon les recherches presque tous les pays utilisent les téléphones intelligents. Dans le même temps, les recherches ont montré que 35 % du monde se sont fait voler leur téléphone portable au moins une fois. Dans ce scénario, il est essentiel de disposer d’une protection adéquate pour l’équipement. Mais qu’est-ce qu’il est important de savoir avant de décider de souscrire une assurance pour votre téléphone portable ? Découvrez tout dans cet article.

Types de couverture de téléphonie mobile les plus courants

Les couvertures les plus courantes sont les dommages accidentels et le vol. Concernant les dommages accidentels, l’assurance couvre la réparation des dommages. S’il n’est pas possible de réparer le bien, l’assuré reçoit un nouvel appareil. Pour en savoir plus, rendez vous ici. Concernant le vol, il existe deux types de vol que l’assurance couvre. Elle couvre le vol qualifié. On parle du vole qualifié lorsqu’il y a des traces du crime. Par exemple lorsque le téléphone portable a été volé par une déchirure dans le sac ou un tiroir ouvert. Et elle couvre aussi le vol simple. On parle de vole simple lorsque la personne qu’on a volé ne perçoit pas le vol et ne trouve aucune trace de crime. Il est important de comprendre cette distinction, car tous les produits proposés sur le marché ne couvrent pas le vol simple et les consommateurs doivent être conscients de la couverture qu’ils souscrivent.

Comment fonctionne l’assurance mobile ?

En général, la souscription à l’assurance mobile a lieu au moment de l’achat du téléphone portable. Après avoir attesté que l’assurance est offerte par une compagnie d’assurance, il est nécessaire de signer une proposition d’adhésion avec des informations de base telles que la valeur, la couverture, la franchise, l’identification du bien et de l’assuré. En cas de cambriolage ou de vol, le processus d’indemnisation de la compagnie d’assurance est simple. En général, en plus d’identifier l’assuré et l’appareil, les assureurs ne demandent que le rapport de police. Lorsqu’il s’agit d’une réparation, il suffit d’identifier l’assuré et l’appareil avec une brève description de ce qui s’est passé.

A lire :   Ce qu'il faut savoir pour jouer au casino en ligne Magicazz